Le député Patrick Lebreton homophobe ?

Invité hier soir sur Antenne Réunion, Patrick Lebreton député-maire de Saint-Joseph a choqué par ses propos. Interrogé sur le mariage homosexuel, il a déclaré: « J’y suis opposé et je ne le célébrerai pas. »

Pas de politique à la Réunion

Homophobe Patrick Lebreton ? En tout cas la direction nationale du PS, par la voix de Harlem Désir, a clairement annoncé qu’elle serait sévère avec les maires PS qui refuseraient de célébrer le mariage sur des critères d’orientation sexuelle. Puisque cela signifierait une réprobation du projet du gouvernement Ayrault et la méprise d’un engagement de François Hollande lors de la campagne présidentielle. Il faudra donc suivre avec attention si ces avertissements seront suivis d’effets.

Situation ubuesque qui rappelle que les politiques réunionnais ne respectent aucune idée de leurs partis nationaux. Ce ne sont que de vulgaires imposteurs violant toute conviction profonde, de piètres arrivistes retournant leur veste tous les trois jours. Cela rappelle aussi que la classe politique réunionnaise dans son ensemble est très rétrograde et empreinte de conservatisme à tous niveaux.

Citoyens VS Dictateurs

Alors comment la société réunionnaise peut-elle évoluer, si elle est représentée par des élus archaïques refusant de bouger sur le moindre sujet qu’il soit d’ordre sociétal, économique ou démocratique ? D’ailleurs on peut s’interroger sur la représentativité de certains, quand l’abstentionnisme dépasse les 50% et que des milliers de voix sont gagnées de façon douteuse… On peut se demander comment Patrick Lebreton a pu réaliser 80% des voix sur Saint-Joseph et être élu dès le 1er tour lors des dernières Législatives, alors qu’il y avait une multitude de candidats contre lui…

Tous ces faits doivent nous interpeller, réveiller nos consciences sur ce qui se passe à la Réunion. Nous ne vivons pas en démocratie, mais dans une dictature du Tiers-Monde dirigée par des rustres sans idée et surtout sans aucun souci de la population vivant à 75% sous le seuil de pauvreté. Combien de temps encore allons-nous accepter cela ? C’est tout simplement intenable et le chaos proche.

Publicités