Attaque de requin à Saint-André : 1 mort

requin-1

Une attaque de requin vient d’intervenir aux environs de 10 heures à la Rivière du Mât, à Saint-André. La victime, un bodyboarder, a été mordue à la hanche et à la cuisse et n’a pas survécu à ses blessures.

attaque-de-requin-du-21-fevrier-2017-1

C’est la vingtième attaque depuis le début de la crise requins en 2011 et la huitième mortelle. Cette fois, les habituels pro-requins ne pourront pas dire que c’est à cause de la surpopulation dans l’Ouest… La croissance incroyable de la mortalité due aux squales ces dernières années ne peut laisser indifférent quiconque a de l’humanité. Ce nouveau drame appelle un débat public urgent, profond sur cette crise qui n’en finit plus de détruire les hommes et notre île (l’économie et l’emploi aussi sont impactés).

Faut-il une décentralisation plus poussée dans les domaines de la gestion de la mer, des plages et des ports ? Les élus arrivés par fraudes électorales massives sont-ils compétents pour gérer la catastrophe en cours, y ont-ils d’ailleurs intérêt par la pauvreté ainsi provoquée (plus il y a de pauvres, plus les achats de voix sont faciles) ? Faut-il une action démocratique historique pour que la société civile, notamment les militants de la crise requins, soient enfin véritablement représentés au pouvoir pour prendre les décisions qui s’imposent ? On le voit : tous les sujets sont liés et la crise requins n’y déroge pas.

Post-scriptum : On apprend que la victime s’appelait Alexandre Naussace et était âgée de 26 ans. Le jeune homme avait officié en tant que vigie requin, du côté de Saint-Gilles.

attaque-de-requin-du-21-fevrier-2017-2-alexandre-naussace

Publicités