L’élite réunionnaise encourage la torture d’enfants (vidéo)

pierrot-dupuy-1

Dans un article publié sur son site web Zinfos974, le journaliste Pierrot Dupuy diffuse une vidéo d’une mère créole frappant son enfant par des claques et des coups de ceinture. Content de cette violence sur enfant, le notable réputé dans l’île félicite la mère tortionnaire et encourage ses lecteurs à faire de même. Brisant au passage le long et fastidieux travail des associations pour faire évoluer les mentalités sur le terrain.

Cette prise de position pour le moins hallucinante pour un « influenceur » de masse, pour un journaliste censé représenter les Lumières de la société réunionnaise choque. Elle est en totale contradiction avec les lois françaises (la Réunion fait partie de la République Française, faut-il le rappeler) et va à l’encontre de la Déclaration des Droits de l’Enfant adoptée en 1989 par les Nations Unies.

Parions que la plupart des journalistes, élus et grands patrons de la Réunion pensent de même. Ils l’ont montré sur d’autres sujets : violences politiques, démocratie, crise requins, etc. L’élite réunionnaise est archaïque, derrière ses apparences de bourgeois bien élevés. Ne nous étonnons donc pas que la Réunion d’en bas se comporte si mal avec de tels exemples en haut. Ne soyons pas surpris que les institutions françaises locales soient vérolées par de tels personnages, annihilant ainsi nos droits et libertés.

Néanmoins les commentaires fusant sur le web et les réseaux sociaux relativisent ce sombre tableau des mœurs à la Réunion. En effet on note de nombreuses réactions s’indignant de l’apologie de la violence sur enfant prônée par le journaliste Pierrot Dupuy. Cette ségrégation culturelle entre les Réunionnais révèle le clash des civilisations en cours à l’île de la Réunion. Et vous ? Êtes-vous un démocrate, un moderne de la Nouvelle Réunion ? Ou bien un démodé, un arriéré de la Vieille Réunion ?

L’article de Zinfos974.

Publicités