Loi travail retirée, Ericka Bareigts virée, une autre Réunionnaise nommée au gouvernement

Manifestation du 31 mars 2016 à la Réunion 1

Les manifestations du 31 mars ont mobilisé 2 millions de personnes dans les rues. En conséquence le gouvernement vient de suspendre le projet de loi El Khomri. Le 1er Ministre Manuel Valls rencontrera à nouveau les syndicats à Matignon, afin de calmer le jeu en vue de la Présidentielle de 2017.

A la Réunion 10 000 manifestants étaient dénombrés. Il faut remonter à la contestation de la « Bidép » en 2000 pour revoir des mouvements de cette ampleur. Prenant la mesure de la protestation le gouvernement décide une expérimentation de l’allocation universelle dans notre région d’outre-mer. Innovation sociale et économique, ce système allie protection des travailleurs/demandeurs d’emploi et flexibilité des entreprises.

Allocation universelle 1

L’allocation universelle, c’est quoi ?

L’allocation universelle remplace les aides sociales (allocation logement, allocations familiales, allocation chômage, minimum vieillesse, etc.) par une allocation unique de 1 000 €/mois. Elle s’adresse à tous, pourvu que l’on mène une activité parmi celles prévues: formation professionnelle, études supérieures, salariat, entreprise, … C’est une incitation à être productif pour la société, tout en étant un outil de flexibilité pour les entreprises déculpabilisées de licencier en cas de coup dur économique, via cette garantie de rémunération pour les demandeurs d’emploi reprenant une formation. Ce qui ramènera le chômage à 0, tous les chômeurs y ayant droit. Ce système consensuel (ne coûtant pas 1 €) a été pensé, calibré, chiffré dans le détail par Eric Beeharry économiste, consultant et créateur d’entreprises.

L’innovation étant disponible en ligne gratuitement depuis des années, Manuel Valls s’est dit « choqué » qu’aucun élu ni journaliste réunionnais n’ait daigné lui remonter ce plan. Ericka Bareigts, Réunionnaise récemment promue Secrétaire d’État chargée de l’Égalité Réelle, a donc été remerciée. Logiquement contacté pour piloter le projet, Eric Beeharry aurait décliné l’offre de rejoindre le gouvernement prétextant « une vie professionnelle très chargée » et aurait suggéré au 1er Ministre le nom de Christel Châtillon. Cette Réunionnaise a dirigé La Ruche qui dit Oui et participé au mouvement des Z’indignés. Proche d’Eric Beeharry, elle connaît l’allocation universelle sur le bout des doigts et a accepté le poste.

Ericka Bareigts 2

Publicités