Le cerveau du massacre de Grand Bois

Voici la personne qui s’est rendue à la Police concernant le cambriolage de la station services de Grand Bois. Eveline Filomar s’est en effet présentée comme le cerveau de ce vol prémédité avec agression. Ce crime où quatre personnes âgées ont été violemment battues, dont deux à mort: des gramounes sans défense dépassant les 90 ans.

Massacre de Grand Bois 1

Publicités