Je suis Charlie : la grande hypocrisie

Je suis Charlie 1

Lors du rassemblement en l’hommage des victimes de l’attentat contre le journal Charlie Hebdo, nous avons assisté à une hypocrisie dont la Réunion a le secret…

Parmi les présents on retrouvait des politiques qui usent de la violence au quotidien. Intimidations, menaces, insultes, harcèlement moral, rumeurs de caniveau, coupures sauvages d’eau et d’électricité, licenciements politiques, passages à tabac, coups de sabre sont hélas la liste non exhaustive des moyens utilisés par les politiciens réunionnais pour faire taire ceux qui les dérangent.

Les « élus » réunionnais ont pris la parole à cette manifestation pour défendre la liberté d’expression, dont l’un est notoirement connu pour avoir tué à coups de revolver son adversaire. De qui se moque-t-on ? Ce sont les mêmes qui fraudent les bureaux de vote, achètent des voix par milliers, tabassent leurs opposants, agressent et font pression sur les journalistes pour qu’ils informent dans leur sens.

Je suis Charlie 2

Sur le parvis des Droits de l’Homme à Champ Fleuri, observait-on un Dîner de cons ? Où des ignorants applaudissaient des racailles bien habillées ? Evidemment. Ainsi va la vie à la Réunion. Une quatrième dimension, une bulle où tout le monde vit dans l’illusion, dans l’ignorance la plus absolue. Où ceux qui savent se taisent pour ne pas souffrir d’avoir dit la vérité. Parce qu’ils ne seront pas soutenus. Parce que les autres ont peur. Parce que la presse est achetée par les annonces des collectivités locales, par les « élus ». Parce qu’une frange de la population locale n’est pas plus dérangée que ça par ce hold-up de la démocratie. Parce que l’héritage de l’esclavage a transformé nombre de Réunionnais en moutons, en larves, en parfaits abrutis. De fait les honnêtes gens sont désincités à agir par la violence des politiciens, mais aussi par la tolérance démentielle de trop de Réunionnais vis-à-vis de cette dictature des tropiques.

Car l’île de la Réunion est bel et bien une dictature. Une République bananière maquillée en département de France pour faire joli. Et tant que vous, Réunionnais accepterez cela, tant que vous ne soutiendrez pas – activement – les êtres de lumière prêts à se sacrifier pour vous il en sera de même. La vie à la Réunion ne sera toujours qu’un immense et risible Dîner de cons

Publicités