Municipales : les Régionales se précisent…

Pyramide inversée 2

A l’issue des dernières élections les machines municipales – machines à acheter des voix – ont été redistribuées, en fonction des alliances contre-nature et des soutiens des divers ténors de la politique réunionnaise. Désormais les listes à venir pour les Régionales se précisent…

Le PLR décapité

Huguette Bello battue, on la voit mal ravir la Région à Didier Robert. Car dépossédée de sa mairie, elle perd des milliers de voix. Défaite a priori surprenante mais qui s’explique facilement. La maire sortante de Saint-Paul a déversé quantité de contrats aidés sur la Possession et surtout sur le Port, afin d’affaiblir les candidats PCR dans ces deux communes historiquement communistes. Ce qui a marché puisque Vanessa Miranville et Olivier Hoarau ont gagné. Mais en éparpillant ses achats de voix sur tout l’Ouest, Huguette Bello a perdu l’assurance de se faire réélire à Saint-Paul. L’autre raison tient en la mobilisation de nombreux saint-paulois, remontés contre la gestion catastrophique de la crise requins et bien sûr motivés par les achats de voix de la Droite et du LPA (mais aussi du PCR qui voulait se venger de la responsable de la scission du parti). Ces deux mouvances rivales pour la Région avaient un intérêt commun, une alliance objective à éliminer la présidente du PLR de la course à la pyramide inversée. C’est chose faite.

Le dilemme des dinosaures

On comprend alors le dilemme de Joseph Sinimalé qui devra choisir demain entre Didier Robert et Thierry Robert. De ce choix dépendra grandement le résultat des Régionales et qui sait décidera-t-il de couper la poire en deux en répartissant les moyens de la mairie de Saint-Paul à ses deux soutiens ? Pour les autres dinosaures les alliances semblent plus claires même si rien n’est acquis. Le LPA a soutenu André Thien-Ah-Koon contre l’UMP au Tampon et on a vu Thierry Robert au meeting de Jean-Paul Virapoullé à Saint-André. Ces deux anciens sur le retour devraient donc rejoindre le leader du LPA afin de former une liste commune aux Régionales, ce qui leur garantirait d’atteindre le 2nd tour. Mais forts de grandes communes, ces deux vieux routiers de la politique pourraient trouver humiliant de se ranger derrière un trentenaire et lancer leur propre liste. Celle-ci attirerait alors à eux d’autres maires de Droite échaudés par l’expérience Didier Robert, dont les stratégies électorales ont toutes échoué depuis 2010 (parfois volontairement…). De quoi là aussi aller au 2nd tour des Régionales et espérer gagner la pyramide inversée.

Virapoullé 1

La tentative d’alternative du LPA

C’est dans ce jeu complexe que le maire de Saint-Leu devra briller de malice pour obtenir à la fois le soutien du PCR et de leurs ennemis historiques Virapoullé et TAK. Ce dernier ayant rejoint l’Alliance aux dernières Régionales on devine qu’il ne se fera pas trop prier, afin de faire battre son ancien dauphin et traître désigné Didier Robert. Pour Jean-Paul Virapoullé chef de file des départementalistes (par opposition aux indépendantistes) et élu maire de Saint-André sans l’aide de Thierry Robert, ce sera moins évident…

Le risque d’isolement de Didier Robert

En conséquence l’apparente vague bleue des Municipales sur la Réunion risque de ne point bénéficier à l’actuel Président de Région. Mal aimé des élus de Droite qui lui tiennent rigueur de les avoir fait perdre de nombreuses fois (fraudes facilitées pour le PS aux Cantonales 2011, Législatives 2012 et Présidentielle 2012) par pure stratégie des Régionales (maintien de la liste PS au 2nd tour des Régionales 2010 pour faire battre Paul Vergès), il pourrait bien être mis en minorité par son propre camp.

Le bazar réunionnais

C’est pourquoi la politique à la Réunion n’a aucun sens. C’est pourquoi tellement de Réunionnais ne se reconnaissent plus en leurs élus. Nos élections ne sont pas un débat politique où on oppose des projets, des idées. C’est un combat à mort dont le vainqueur sera celui qui achètera le plus d’électeurs pauvres, dans l’unique but de s’arroger le pouvoir et les milliards d’euros venus de France…

Publicités