Municipales : votre vote ne servira à rien…

wpid-rc3a9publique-bananic3a8re-1.jpg

Le droit de vote est un devoir qu’on se doit d’exercer par égard pour ceux qui se sont battus pour. Mais cette remarque ne fait sens qu’en démocratie… La Réunion n’est pas une démocratie… C’est même le département français où les élections sont le plus perturbées, le plus fraudées.

Les fraudes dans les bureaux

En effet le bourrage des urnes y est abondamment pratiqué. Les centres de vote manquent d’assesseurs (représentants des candidats) pour surveiller le scrutin. Ce qui permet aux partis en capacité d’en placer partout de s’entendre pour monter leurs scores artificiellement. Il arrive aussi qu’ils se mettent d’accord pour laisser gagner l’un en échange d’un renvoi d’ascenseur dans une autre élection. L’autre moyen de truquer les votes est d’attendre la fin de journée du 1er tour afin de voir quels électeurs se sont abstenus. Leur nombre étant important et la probabilité pour que ceux-ci se présentent dans la dernière heure devenant faible, les superviseurs du bureau peuvent alors voter à leur place. C’est récurrent à la Réunion, à chaque 2nd tour des électeurs se plaignent de voir leur nom émargé (déclaré comme votant) au 1er tour alors qu’ils s’étaient abstenus. On leur expliquera que ce n’est qu’une « petite erreur »

Urne de vote 1

Les achats de voix

En plus de ces agissements dignes des dictatures d’Afrique, il existe la fraude institutionnalisée. Il s’agit de ces méthodes détournant le système français pour acheter des masses de voix. La première consiste pour les élus à obtenir de l’Etat des contrats aidés. Ces emplois précaires sont donnés aux chômeurs, en priorité ceux ayant une famille nombreuse d’électeurs. Un de nos lecteurs nous a témoigné que 20 personnes avaient voté pour tel candidat parce que sa soeur avait bénéficié du précieux sésame. Chaque année sont distribués 30 000 contrats aidés. On vous laisse calculer le nombre de voix ainsi achetées…

L’autre moyen institutionnel est d’user des CCAS de façon exponentielle à l’approche des élections. On demande aux électeurs en délicatesse avec une facture d’eau, EDF ou autre de passer en mairie qui leur paiera cette dette. L’électeur reconnaissant votera pour son maire ou le candidat soutenu par celui-ci.

dictateur2

A côté des contrats aidés et des CCAS, il existe des caisses noires. Ces finances cachées sont issues de la mandature passée, quand l’élu attribuait des marchés publics grâce au budget de sa collectivité. A chaque appel d’offres il choisit non pas l’entreprise la plus intéressante en rapport qualité/prix, mais celle qui sera la plus reconnaissante en commissions occultes reversées à l’élu. Arrivé au bout de son mandat, l’élu a récolté des millions d’euros qui lui serviront à acheter des milliers d’électeurs lors du porte-à-porte (paiement de factures, sacs de ciment, feuilles de tôle, alcool, des billets directement…).

Le Tiers-Monde en France

C’est pourquoi votre vote ne servira à rien… Car il sera ou modifié ou noyé sous les milliers de votes achetés. Tant qu’il n’y aura pas d’observateurs de l’Union Européenne dans les bureaux de vote de la Réunion, tant que les budgets des collectivités réunionnaises ne seront pas drastiquement contrôlés, tant qu’on n’aura pas mis un terme à la politisation des contrats aidés, les élections à la Réunion ne vaudront pas mieux que celles des dictatures du Tiers-Monde. Par conséquent si vous votez dimanche vous contribuerez à cette mascarade, à cette illusion qu’il y a des élections dans notre île. Vous donnerez raison à ces dictateurs tabasseurs qui violent vos droits les plus fondamentaux. Vous le voulez vraiment ?

wpid-idiocracy-1.jpg

Publicités