Allocation universelle de 1 000 €/mois pour tous !

Une allocation universelle de 1 000 € par mois pour tous est annoncée pour bientôt. Bien plus conséquente que l’actuel RSA et les autres aides sociales, elle fera reculer la pauvreté à la Réunion et révolutionnera nos modes de vie, tant ses implications seront nombreuses et profondes. Explication avec Eric Beeharry du mouvement Ensemble, qui l’a longuement élaborée et économiquement justifiée.

Eric Beeharry, qu’est-ce que l’allocation universelle ?

L’allocation universelle c’est un principe simple à comprendre. On réunit toutes les aides sociales et autres incitations à l’activité pour les fusionner dans une seule allocation. On en trouve à foison sans pour autant qu’elles soient efficaces tant contre la pauvreté que pour la reprise effective d’activité. Or cette allocation universelle permet de solutionner tout ça en simplifiant le système, ce qui permet des économies et donc une meilleure redistribution. Ces fameux 1 000 €/mois. Tous les chiffres sont visibles sur notre site web.

N’y a-t-il pas un risque d’assistanat ?

Aucun risque. Car dans notre allocation universelle, nous posons une condition d’activité. Pour y avoir droit, les allocataires devront mener une activité qu’ils justifieront. Au choix: la formation, le salariat, la création d’entreprise, l’action associative, la pratique culturelle, etc. Ceux qui préféreront rester inactifs malgré cette diversité de choix demeureront au régime actuel du RSA. Bien sûr seront exemptés de cette obligation les personnes âgées, les handicapés et les malades.

Euro 1

C’est donc un gain de pouvoir d’achat pour beaucoup de monde ?

Le RSA ne rapporte que 400 à 450 €/mois. Même cumulé à une aide au logement, on dépasse rarement les 700 € mensuels. Cette allocation universelle sera donc une bouffée d’oxygène pour les demandeurs d’emploi, mais pas seulement. Car il y a aussi les retraités dont la plupart sont au minimum vieillesse, soit 777 €. Les étudiants pauvres. En tout, c’est plus de la moitié de la population réunionnaise qui vit sous ce seuil de 1 000 €/mois. L’allocation universelle soulagera donc énormément de monde se trouvant dans la grande précarité. Mais n’oublions pas qu’elle concerne toute la société. Les salariés et entrepreneurs verront aussi leur pouvoir d’achat augmenté de 1 000 €. L’allocation universelle paye l’activité.

D’autres impacts en dehors du pouvoir d’achat ?

Déjà cette hausse de pouvoir d’achat relancera la consommation, donc la production locale et l’emploi. D’autre part l’allocation universelle incitera les inactifs à devenir actifs, puisque c’est la condition pour la toucher. Ainsi les demandeurs d’emploi seront incités à se former, les travailleurs au noir à se déclarer, les artisans à reprendre leur métier peu rémunérateur, les audacieux à créer leur entreprise, les solidaires à monter leur association, etc. En somme un développement humain, économique et social.

Une véritable révolution donc… Mais cette allocation universelle ne se créera que par une refonte partielle des collectivités territoriales. Les politiques réunionnais seront-ils d’accord ?

Un changement total de notre façon de penser la société et l’économie oui. Si les politiques de la Réunion veulent sincèrement le progrès des Réunionnais, ils appliqueront l’allocation universelle. S’ils ne le font pas, c’est qu’ils n’y ont pas intérêt et on sait que leur élection et réélection fonctionnent sur le clientélisme et la pauvreté. Or l’allocation universelle présente cet avantage de faire reculer ces deux plaies.

Si ces « élus » refusent, comment faire alors ?

Les solutions sont là, elles sont prouvées. Comme d’ailleurs la possibilité du plein emploi. Si les décideurs n’en veulent pas, je laisse la population en tirer les conséquences et juger des moyens pour appliquer ces solutions désormais connues de tous, afin de progresser tous ensemble vers la modernité et la prospérité.

wpid-indignados1.jpg

Publicités