Faut-il un compteur d’argent public volé à la Réunion ?

Vous le savez, notre classe politique réunionnaise est très corrompue. Elle bat même des records de France en la matière et n’hésite pas à détourner les fonds publics de façons diverses. La plus connue et répandue étant la vente au prix fort de marchés publics aux entreprises les plus reconnaissantes et souvent les plus chères (juteuses commissions illégales obtenues en retour par nos chers « élus »). Sans parler des immenses gaspillages irresponsables et parfois encouragés.

Ce qui a des conséquences terribles pour la population en termes de politiques publiques. Puisqu’on manque de fonds pour construire des logements sociaux, former les demandeurs d’emploi, éduquer les illettrés, soutenir le niveau de vie des plus démunis, assister les personnes malades et âgées, etc.

Faut-il alors un compteur pour matérialiser ce vice majeur des politiques réunionnais ? Faut-il un compteur d’argent public volé à la Réunion ?

Publicités