Zoom sur l’égérie de la nuit Miister Mark

Depuis quelques temps, sévit un drôle de personnage dans le monde de la nuit à la Réunion. Miister Mark, artiste original et décalé, anime régulièrement des soirées et leur donne une touche festive et très gaie. Vous pourrez d’ailleurs le retrouver à la Scandalous Party le samedi 29 septembre.

Miister Mark, vous êtes connu dans le monde de la nuit. Quelles activités exercez-vous ?

Je me consacre principalement à la musique depuis une dizaine d’années mais ce n’est que depuis le 20 mai 2011 que je suis officiellement dans la musique via le label allemand, Lovetraxx Records et grâce à mon titre « Floor Fever » dont le clip sortira début octobre. Je suis artiste, DJ, auteur, compositeur, interprète, producteur et organisateur de soirées et bientôt une boutique en ligne.

Quelle évolution notez-vous depuis vos débuts ?

J’ai remarqué que les gens étaient de plus en plus curieux et ouverts d’esprit, qu’ils aimaient se divertir, s’amuser comme moi justement et que je pouvais me permettre d’être « unique ». Constatant que le public me suit, les patrons et les portes des discothèques sont plus faciles d’accès pour organiser des soirées, sauf quelques boîtes dans l’ouest et le sud hélas qui restent toujours archaïques mentalement.

sauvage 2

Quels sont les clients qui assistent à vos shows ? Y a-t-il un profil-type ?

Lors des soirées, les « clients » au fil des années deviennent des amis, sont de toutes sexualités même si la plupart sont homosexuels. Tous les gens sont bien évidemment bienvenus car je ne souhaite pas faire un « ghetto gay », bien au contraire. J’aimerais rassembler tout le monde, peu importe la sexualité, la classe sociale, etc. Le principal reste surtout l’amusement tout en respectant les autres.

Quel est votre regard sur la société réunionnaise ? Pensez-vous qu’elle devient moins obscurantiste ? Moins sectaire à l’égard des travestis et des LGBT en général ?

La société réunionnaise n’évolue pas. Il y a toujours les mêmes problèmes. Les gens restent à regarder leurs nombrils et ne s’ouvrent pas sur le monde, pour voir ou découvrir ce qui s’y passe au moins via le Net. Le regard sur les travestis est toujours plus lourd, difficile à accepter ainsi que pour les gay. Si les patrons et leaders gay s’entre-aidaient, la communauté homo serait plus solide, forte et s’imposerait d’elle-même.

Que pensez-vous des dirigeants politiques de la Réunion ?

Quant à la politique, lol. Je suis du même avis que la majorité des Réunionnais, ils ne servent à rien. J’ai beau demander du soutien, des aides, ou juste une réponse, à courir à droite et gauche, mais rien à faire.

Publicités