Requins : La ferme aquacole va fermer

C’est acté. Les dirigeants de la SAS SAM ont voté à l’unanimité la cessation de l’activité et le dépôt de bilan. Autrement dit, la ferme aquacole de Saint-Paul va fermer.

Victoire des citoyens

Cette fermeture intervient alors que cette ferme aquacole a subi une vaste campagne de stigmatisation, depuis les dernières attaques de requins. En effet, nombre d’observateurs mettaient en cause son emplacement proche de la zone balnéaire et sa production de poissons qui attiraient les requins. La mobilisation citoyenne a donc fonctionné, en révélant ces faits et cela contre vents et marées…

L’obscurantisme latent de notre société

Car au lieu de regarder de près les arguments avancés par le monde de la mer qui, rappelons-le, n’est pas composé uniquement de surfeurs, mais aussi de baigneurs et de pêcheurs. Beaucoup de Réunionnais se sont engouffrés dans une cause prétendument écolo de défense des requins, alors même qu’on en observait en bord de plage… La raison de cette – nouvelle – proximité des squales avec l’Homme ne pouvait donc pas être naturelle, pour qui raisonnait un minimum…

La responsabilité des pouvoirs politique et médiatique

Or on sait que les médias ont joué un rôle considérable dans la désinformation du public. Car en mettant en avant des pseudo scientifiques défendant l’innocence de la ferme aquacole et en ignorant les voix contraires, ils ont fait croire à l’opinion un énorme mensonge. Des scientifiques dont on sait maintenant qu’ils étaient corrompus par leurs intérêts financiers dans ces structures et qui eux-mêmes pêchaient du requin aux abords des cages de la ferme aquacole pour protéger leur production de poissons…

Quant aux politiques, la plupart ont brillé par leur mutisme de peur de se mouiller (sans jeu de mot) et de s’attirer la vindicte populaire. Certains comme Huguette Bello ont même surenchéri dans la haine, sous-entendant que les victimes des requins l’avaient bien cherché et n’étaient pas de ce pays…

News974 au service de la raison et de la vérité

Nous sommes donc ravis d’avoir participé à l’établissement de la vérité et à la résolution de ce problème de sécurité publique. Car depuis un mois et demi déjà nous alertions l’opinion et, ce faisant, les pouvoirs pour qu’ils en tirent les bonnes décisions. L’article sur l’Idiocracy et la tribune de Eric Christopher Beeharry ont fait le tour de la planète et leurs partages sur les réseaux sociaux ont été considérables. Merci donc au monde de la mer et au mouvement citoyen Ensemble d’avoir ainsi oeuvré pour la Réunion et pour les Réunionnais, malgré tous les risques qu’ils prenaient.

Publicités